1er Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

Opening Hours : Du samedi au jeudi- 8h à 18h
  Contact : 021 962 972 - 0550 886 409

Certains lasers ont la particularité de disposer de temps d’impacts extrêmement courts permettant de provoquer l’explosion des particules d’encre de tatouage au sein du derme sans léser la peau adjacente.

COMMENT FONCTIONNE LE DÉTATOUAGE LASER?

La technique de référence pour retirer les tatouages est le laser dit « Q-Switched » (Q Switched ou déclenché). Ce laser a la particularité de disposer de temps d’impacts extrêmement courts (de l’ordre de la nanoseconde) permettant de délivrer une énergie très importante dans la peau dans le but de provoquer l’explosion des particules d’encre de tatouage au sein du derme sans léser la peau adjacente.
D’autres techniques existent pour traiter les tatouages au laser et étaient utilisées avant l’avènement des lasers Q-Switched : dermabrasion laser, chirurgie… mais ces techniques exposent au risque de cicatrices définitives.

QUEL RÉSULTAT ESCOMPTER ?

Le tatouage va progressivement s’éclaircir au fil des séances avant de devenir indétectable. Parfois, il peut persister une ombre plus ou moins discrète sur la peau et quelques particules d’encre (« fantôme du tatouage »).

COMBIEN FAUT-IL PRÉVOIR DE SÉANCES ?

Le nombre de séance est très variable selon la qualité du tatouage (professionnel ou amateur), de l’encre ou de la peau. Il faut compter un minimum de 4 séances pour un tatouage amateur, beaucoup plus pour un tatouage professionnel très dense où le résultat peut n’être que partiel.
Les séances doivent être espacées de deux mois.

PEUT-ON ENLEVER UN TATOUAGE EN UNE SEULE SÉANCE ? 

Il est impossible de retirer le ta touage en une séance avec les lasers Q Switched.
On peut parfois et uniquement sur demande du patient utiliser un autre laser pour abraser la peau (laser CO2 ou Erbium). Dans ce cas, la séance est unique mais la plaie provoquée mettra plusieurs jours à guérir et sera à l’origine d’une cicatrice définitive.

TOUS LES TATOUAGES PEUVENT-ILS ÊTRE RETIRÉS PAR CETTE TECHNIQUE ?

Certains tatouages colorés ou cosmétiques peuvent mal répondre ou ne pas répondre du tout au laser. En cas de doute, il est habituel de proposer un test sur une petite zone.

EST-CE DOULOUREUX ?

Lorsque le tatouage est très dense, le traitement peut être douloureux avec une intensité équivalente aux piqures qui ont nécessité sa réalisation. Une anesthésie locale peut être proposée.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Le détatouage par laser Q-Switched comporte peu de risques lorsqu’il est réalisé dans de bonnes conditions.
Les principaux sont : décoloration ou hyperpigmentation de la peau le plus souvent réversible, surinfection liée à un défaut d’hygiène post opératoire, « virage » du pigment, en particulier dans le cas de tatouages cosmétiques (le rose peut devenir blanc ou noir du fait de la composition de ces encres, souvent problématiques), persistance d’une couleur qui ne réagit pas au laser. Le risque cicatriciel est minime et les petites cicatrices exceptionnellement observées sont le plus souvent liées aux traumatismes inhérents à la réalisation du tatouage qui avaient été masqués par celui-ci. Enfin, il existe un r isque très rare de granulomes à corps étranger.