1er Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

Opening Hours : Du samedi au jeudi- 8h à 18h
  Contact : 021 962 972 - 0550 886 409

Traitement des rides au Laser

Le terme de photorejuvénation englobe l’ensemble des techniques de rajeunissement par Laser , Lumière Intense Pulsée (IPL) ou radiofréquence

QU’EST CE QUE LA PHOTOREJUVÉNATION ?

Le terme de photorejuvénation englobe l’ensemble des techniques de rajeunissement par Laser , Lumière Intense Pulsée (IPL) ou radiofréquence.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES TECHNIQUES DISPONIBLES ?

De nombreuses techniques de photorejuvénation existent qui pourront être combinées si nécessaires. Il est habituel de distinguer les techniques non ablatives (sans effraction de la peau) des techniques ablatives, fractionnées ou non fractionnés, qui sont plus invasives.

QUELLES SONT LES TECHNIQUES NON ABLATIVES DISPONIBLES POUR LA PHOTOREJUVÉNATION ?

Les techniques non ablatives de photorajeunissement sont des techniques « douces » permettant un traitement peu douloureux sans éviction sociale, qui s’adresse aux photovieillissements débutants. De multiples séances (3 à 6) sont nécessaires. L’attente ne devra pas être excessive car le résultat est souvent modeste, même si l’entourage remarque souvent, un « coup d’éclat », un « effet bonne mine », et des traits moins fatigués.

Le traitement du vieillissement « superficiel » à type de taches brunes, de rougeurs, voire de teint terne fait le plus souvent appel à la lumière pulsée médicale (IPL), disposant d’une puissance nécessaire pour le traitement de ces problèmes. L’effet des séances est progressif.

Les ridules et le relâchement cutané modéré pourront être améliorés par des techniques de remodelage qui ont en commun d’utiliser un laser ou une onde électrique (radiofréquence) agissant en provoquant un échauffement tissulaire profond, à l’origine d’une rétraction tissulaire, puis d’une synthèse de nouveau coll agène en quelques semaines, voire quelques mois.

QUELLES SONT LES TECHNIQUES ABLATIVES DISPONIBLES POUR LA PHOTOREJUVÉNATION ?

Les techniques ablatives s’adressent à un photovieillissement plus marqué.

Les lasers fractionnés ablatifs (CO2 fractionnés) ont révolutionné la prise en charge du photovieillissement, offrant un compromis entre efficacité en sécurité.

Ces lasers agissent en créant de multiples microimpacts régulièrement espacés permettant d’obtenir à la fois un lissage partiel de la superficie de la peau et un échauffement tissulaire profond. La contrepartie est un temps d’éviction social nécessaire de quelques jours du fait de rougeurs voir de croutes selon les paramètres utilisés.

Les lasers ablatifs non fractionnés restent le traitement « de référence ». Le traitement consiste à réaliser une brulure contrôlée de l’ensemble du visage, en vaporisant l’ensemble de l’épiderme jusqu’à la partie superficielle du derme. Malgré son efficacité remarquable, les suites postinterventionnelles lourdes (15 jours de pansements, 3 mois de rougeurs) font que de moins en moins de patients choisissent ce traitement.

LE TRAITEMENT EST-IL RISQUÉ ?

Les risques sont très modérés avec les techniques de photorejuvénation non ablatives (brulures superficielles, taches brunes, rougeurs ou décoloration de la peau), il sont modérés avec les techniques fractionnés ablatives (oedème, surinfections, taches, allergie, poussées d’acné…), ils sont importants pour les lasers ablatifs non fractionnés du fait de la brulure complète de la peau et du délai de cicatrisation beaucoup plus important.

LE TRAITEMENT EST-IL DOULOUREUX ?

Les traitements par laser non ablatifs ne sont pas douloureux.

Le plus souvent le traitement par CO2 fractionné ablatif est bien accepté lorsque les précautions sont prises pour éviter la douleur : pose de crème anesthésiante avant, possible jet d’air froid pendant la séance ou anesthésie locale.

Les traitements totalement ablatifs sont réalisés sous anesthésie générale.

MES RIDES VONT-ELLES TOUTES DISPARAÎTRE ? QUELLE EST LA PLACE DES LASERS DANS LE TRAITEMENT DU VIELLISSEMENT ?

Les lasers de photorejuvénation permettent d’obtenir un effet de rajeunissement naturel, puisqu’ils ne font appel qu’à une stimulation des cellules et des composants de votre peau.

Néanmoins, exception faite des lasers ablatifs non fractionnés, ces lasers ne font pas disparaître les rides, mais les atténuent et améliorent surtout l’aspect global du visage.

Ainsi, il est parfois conseillé de compléter le traitement par des injections d’acides hyaluroniques ou de toxine botulique qui pourront avoir un impact significatif sur les imperfections localisées.

QUELS SONT LES PIÈGES À ÉVITER ?

La photorejuvénation est un outil primordial dans le traitement du vieillissement.

Il s’agit cependant de protocoles d’apprentissage long et qui devront être réalisés par des mains expertes, de préférence par un dermatologue spécialiste du laser et disposant de l’ensemble des techniques.

Un examen minutieux de la peau est en effet nécessaire afin de déterminer le laser le plus adapté, qui permettra de répondre au mieux à l’attente des patients.

L’examen dermatologique préalable est indispensable afin de vérifier la bénignité des lésions à traiter. Les peaux altérées par le soleil sont en effet beaucoup plus à risque de développer des cancers cutanés.