1er Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

Opening Hours : Du samedi au jeudi- 8h à 18h
  Contact : 021 962 972 - 0550 886 409

Traitement des Taches Brunes au Laser

Les taches brunes sont liées à une exposition solaire excessive. Elles peuvent être traitées par lasers ou techniques apparentées.

QU’EST CE QU’UNE TACHE BRUNE ?

Les taches brunes ou lentigos solaires, parfois également appelées taches de vieillesse voire « fleurs de cimetière » sont des lésions plus ou moins foncées sans relief correspondant à une accumulation de cellules pigmentaires de la peau (mélanocytes).
Ces lésions sont principalement dues à une exposition solaire excessive.

COMMENT TRAITE T-ON LES TACHES BRUNES ?

Jusqu’à l’avènement des lasers, les taches brunes étaient traitées de manière non spécifique par azote liquide, application de produits chimiques ou dermabrasion.
Ces traitements exposaient à un risque important de dépigmentation définitive, d’aggravation de la tache, voire de cicatrice.
Les lasers ont révolutionné la prise en charge des taches brunes en ciblant spécifiquement le pigment et en apportant une précision possible par le dosage quantifié de l’énergie délivrée. Le laser de référence reste le laser Qswitched qui va faire éclater le pigment au sein de la lésion, amenant à sa disparition définitive en une à 2 séances. D’autres lasers et techniques apparentées fonctionnent également très bien, au prix de séances un peu plus nombreuses mais de suites un peu moins longues : laser alexandrite et lumière pulsée médicale.

QUEL EST LE NOMBRE DE SÉANCES NÉCESSAIRE ?

Le nombre de séance dépend de la technique : 1 à 2 pour les Qswitched; 2 à 3 pour les autres lasers.

EST-CE DOULOUREUX ?

Le laser induit quelques picotements mais n’est pas franchement douloureux dans cette indication.

QUELLES SONT LES SUITES ?

Les suites sont en général minimes : petites croutes ou ecchymoses discrètes, résolutifs en une dizaine de jour pour les lasers Q Switched; et quelques jours pour les autres techniques.

QUELS SONT LES RISQUES ?

Le principal risque est de méconnaitre un mélanome (cancer grave de la peau) et de le traiterà tort comme une tache brune, raison pour laquelle il est indispensable que la lésion soit examinée et traitée par un dermatologue qui sera à même de faire la différence et réalisera un examen préalable de toutes les lésions pigmentées du corps. Les taches brunes, même lorsqu’elles sont bénignes, sont en effet un signe d’exposition solaire trop importante, et donc un facteur de risque de cancer de la peau.
Concernant le traitement lui même, il existe un petit risque d’hypo ou hyperpigmentation (particulièrement si les lésions sont réexposées aux UV), mais beaucoup moins important qu’avec les autres techniques.

QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE ?

Le traitement sur peau bronzée est contre indiqué. De même, il est vivement déconseillé de s’exposer au soleil dans les suites du traitement.
Toute exposition solaire ultérieure est susceptible de faire apparaître de nouvel