1er Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

Opening Hours : Du samedi au jeudi- 8h à 18h
  Contact : 021 962 972 - 0550 886 409

Traitement des varicosités

Les varicosités sont loin d’être une fatalité. De nos jours, quelque soit leurs nombres, leurs aspects, leurs couleurs et leurs localisations, le phlébologue dispose d’un arsenal thérapeutique performant pour les faire disparaître.
Les traitements les plus utilisés en 2016 sont la microsclérose et le laser.
La microsclérose est la technique la plus répandue.
Elle consiste à injecter un  produit sclérosant dans la varicosité afin qu’elle se rétracte. Actuellement, on pratique cette technique avec des aiguilles très fines (équivalente à une aiguille d’acupuncture) qui permet de traiter des varicosités très fines. On appelle cette technique avec ce type d’aiguille : la microsclérose.
Elle est quasiment indolore, et permet d’obtenir des résultats esthétiques sur une grande majorité de varicosités.
Les produits injectées sont parfaitement tolérés, avec quasiment peu d’effet secondaire si le praticien qui la pratique est parfaitement entraîné.
Autre innovation, l’apport de la transillumination. C’est une technique qui permet de visualiser les branches de drainage qui alimentent les varicosités, un peu comme les racines d’une plante. Si ces branches ne sont pas sclérosées, les varicosités traitées ne disparaîtront pas ou récidiveront assez rapidement.
Cet appareil se dépose à même la peau en regard de la zone où se situe la varicosité, émet alors une lumière rouge, qui permet la visualisation des veines jusqu’à 2 mm de profondeur.
Il existe de nouveaux procédés d’illuminations, Avcuvein, VeinViewer qui permettent d’afficher numériquement en temps réel, l’ensemble du réseau veineux sur la peau de la zone à traiter.
Avec ou sans procédé d’illumination, la microsclérose se pratique au cabinet du phlébologue et n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Les limites de cette technique reste la localisation des varicosités (en effet, elle ne peut être pratiquée au niveau des pieds, ni au niveau des chevilles), mais aussi, plus la varicosité est fine, moins elle est accessible même à la microsclérose (en dessous de 0,3 mm, il est impossible de cathétériser la varicosité, car la plus fine des aiguilles mesure 0,3 mm).
Enfin, si la varicosité présente un aspect en forme d’angiome, il lui faudra préférer le laser.