1er Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

Opening Hours : Du samedi au jeudi- 8h à 18h
  Contact : 021 962 972 - 0550 886 409

All Posts in Category: esthetique

Pourquoi chercher à connaitre son type de peau ? Dr Bentoumi Alger

Type de peau Pourquoi chercher à connaitre son type de peau ? La connaissance de son type de peau permet de choisir au mieux les produits cosmétiques adaptés (crème anti rides, produits de toilette du visage… )

Quels sont les types de peau du visage Peau grasse : La peau grasse est caractérisée par une excrétion importante de sébum ( une substance grasse ayant principalement pour but de protéger la peau en formant un lm hydrolipidique à la surface de la peau) et la présence de glande sébacées de grande taille.

La peau grasse ou séborrhéique a donc le plus souvent un aspect luisant et épais. La peau grasse s’accompagne souvent d’acné (présence de points noirs, de comédons, de kystes… )

Peau mixte :

La peau mixte est caractérisée par une différence de texture de la peau du visage : La zone située autour du nez a une tendance grasse Et le reste du visage a une tendance sèche.

Peau sèche : La peau sèche est notamment caractérisée par une fragilité vis-à-vis des substances extérieures.

Peau sensible : La peau sensible ou irritable est notamment caractérisée par une extrême sensibilité vis-à-vis des substances extérieures, notamment les substances détergentes et agressives. Les peaux sensibles ont tendance à réagir à de nombreux cosmétiques.

Read More

Enlever un grain de beauté au laser

Peut-on enlever un point de beauté au laser? Enlever un grain de beauté au laser?

La peau est constituée de deux couches posées l’une sur l’autre, l’épiderme en superficie et le derme en profondeur.

Tout acte qui atteint le derme risque de provoquer une cicatrice.

Qu’est-ce qu’un grain de beauté?

Un grain de beauté est un amas de cellules pigmentaires, les mélanocytes et il a généralement une composante dermique, ce qui signifie que l’ablation du grain de beauté, si elle est complète et emporte sa partie profonde dermique, qu’elle soit réalisée au bistouri ou au laser, risque de créer des lésions dans le derme et donc de provoquer une cicatrice

. Cicatrice après avoir enlevé un grain de beauté La décision de faire enlever un grain de beauté doit toujours être prise en sachant que ce risque cicatriciel existe. Si le risque est acceptable lorsque l’ablation du grain de beauté est réalisée pour raison médicale (lésion douteuse dont on souhaite l’analyse

La qualité de la cicatrice dépendra quant à elle de nombreux facteurs tels que la profondeur et la largeur de l’ablation (plus elle est profonde et large, plus le risque cicatriciel est important), les soins apportés à la plaie (application de crèmes, de pansements qui favorisent la cicatrisation…)

. Différence entre laser et chirurgie

Au sujet des techniques d’ablation, il faut savoir que la différence principale entre le laser et le bistouri réside dans leur mode d’action :

le bistouri coupe et le laser détruit en carbonisant. Cependant, l’acte d’ablation d’un grain de beauté au laser est un véritable acte chirurgical, au même titre que l’acte classique au bistouri.

Le traitement au laser présente des avantages et des inconvénients comparativement au bistouri. Le laser permet de déterminer plus facilement la profondeur de l’intervention (donc de la réduire pour diminuer le risque cicatriciel) et il ne fait pas saigner. Il a par contre des inconvénients dus à son mode d’action qui est la carbonisation, c’est-à-dire la destruction de la lésion : le grain de beauté étant détruit, il n’est pas possible de l’envoyer en analyse. Ceci ne permet donc pas d’avoir la preuve que le grain de beauté est bénin et la technique au laser doit par conséquent être réservée aux grains de beauté pour lesquels il existe une certitude de bénignité rien qu’en les observant.

L’absence d’analyse a un autre inconvénient : il est impossible de savoir si tout le grain de beauté été enlevé. Or, s’il reste un peu de grain de beauté dans la peau, il peut « repousser ».

La technique au laser ne permet donc pas de certifier qu’il n’y a pas de risque de récidive du grain de beauté et ne devrait pas être utilisée car toute ablation de point de beauté nécessite une analyse pour certifier de sa bénignité

Read More

Prendre soins de son visage

soins de beauté du visage par masques

A quoi servent les masques du visage ?

Les masques du visage sont des soins de la peau complémentaires à l’hygiène de la peau du visage et à l’application de crèmes sur le visage. Classiquement, on recommande de ne pas effectuer de masque du visage plus d’une à deux fois par semaine.

Les masques du visage s’effectuent sur une peau nettoyée avec un produit doux Le masque est ensuite éliminé en général par une nouvelle toilette du visage

Les masques sont des produits de beauté contenant différentes substances appliquées plusieurs minutes (en général une dizaine de minutes) en couche épaisse sur le visage.

Il existe différents types de masques dont les plus fréquents sont les

Masques hydratants, les masques apaisants, les masques tenseurs, les masques antitaches et les masques purifiants.

Les masques hydratants du visage

Les masques hydratants ont -comme leur nom l’indique- pour but d’ « hydrater » la peau. Ils ont donc pour fonction de lutter contre la peau sèche Les masques hydratants contiennent généralement des substances qui vont recouvrir la peau et l’empêcher de se perdre de l’eau (restauration du lm hydrolipidique

et des substances « hydratantes » qui vont s’accumuler dans la couche  superficielle de la peau (couche cornée)

Masques apaisants pour le visage Les masques apaisants ont pour but de lutter contre les irritations de la peau, les intolérances et les hypersensibilités de la peau du visage. Les masques apaisants contiennent généralement des substances ayant des propriétés « anti-inflammatoires » et des actifs « hydratants »

Masques tenseurs ou raffermissants pour le visage

Les masques tenseurs ou raffermissants ont pour but de lutter contre les ridules du visage.

Les masques tenseurs ou raffermissants contiennent généralement des substances ayant un effet « tenseur » ou « lifting » des substances éliminant les cellules Supervielle de la peau (« exfoliation ») du type acides de fruits et des actifs « hydratants »

Masques antitaches pour le visage

Les masques « antitaches » ont pour but de lutter contre les pigmentations de la peau et les taches brunes solaires. Les masques « antitaches » contiennent généralement des substances ayant des propriétés légèrement dépigmentantes et des substances éliminant les cellules supercielles de la peau (« exfoliation ») du type acides de

Masques purifiants pour le visage

Les masques « purifiants » ont pour but de lutter contre la séborrhée du visage (peau grasse et luisante, souvent associée à l’acné, aux pores dilatés… ). Les masques  purifiants» contiennent généralement des substances ayant pour propriété de réduire la séborrhée, d’absorber et de drainer le sébum (argile… ) des substances éliminant les cellules supercielles de la peau (« exfoliation ») du type acides de fruits V

Read More

Comment choisir sa créme anti rides

 Vous cherchez la bonne crème anti ride La consultation d’un médecin peut vous aider dans votre démarche

Le médecin va tout d’abord demander vos antécédents ( les maladies ou interventions chirurgicales que vous avez subies, les traitements que vous prenez)

. Ensuite il fera le point avec vous sur le type de peau que vous avez (peau grasse ou « séborrhéique » avec ou sans tendance à développer de l’acné, peau mixte, peau sèche qui desquame… )

Ensuite il vous examinera et il pourra vous proposer de vous prendre en photo. Le médecin pourra aussi vous proposer de réaliser des tests non douloureux pour évaluer la sensibilité de votre peau aux principes exfoliants (et irritants) de certaines crèmes anti ride.

Un test fréquent est le « stinging test », consistant à appliquer une substance légèrement acide sur un endroit du visage pour évaluer sa sensibilité et son irritabilité éventuelle aux crèmes anti rides

. La meilleure des préventions contre les rides est la protection solaire

Trois facteurs jouent un rôle majeur dans le vieillissement de la peau :

– le vieillissement hormonal, en particulier chez la femme ménopausée – le vieillissement naturel – et le vieillissement solaire.

C’est le seul facteur de vieillissement contre lequel il est facile de lutter.

Il faut donc se protéger du soleil et votre médecin ne manquera probablement pas de vous le rappeler Le médecin envisagera avec vous les types de crèmes qui peuvent vous correspondre On peut citer parmi ceux-ci :

– Crème anti ride pour les femmes jeunes : une crème fluide, contenant un filtre solaire et un anti radicalaire (vitamine C par exemple) est souvent tout à fait adaptée –

Crème anti ride pour les femmes après la ménopause, les crèmes contenant des phyto œstrogènes (soja par exemple) permettent de lutter contre la carence hormonale de la peau –

Crème anti ride en cas de peau grasse, il convient de préférer une texture légère ou fluide et on peut opter pour des substances exfoliantes plus concentrées ou plus puissantes –

Crème anti ride en cas de peau sèche, choisir une crème de texture plus épaisse et contenant moins de substances agressives pour la peau

Read More

De la vitamine C pour lutter contre les rides

On la connaissait tonique, elle est aussi antioxydante. Du coup, la vitamine C gagne le marché des cosmétiques et des antirides. Un dermatologue et une cosmétologue nous expliquent ses bienfaits pour notre peau.

 

Vous la cherchez dans les oranges ou les kiwis. Vous la croquez en comprimés quand la fatigue hivernale et les microbes approchent. Mais savez-vous que la vitamine C est aussi présente dans notre peau et qu’elle y joue deux rôles importants ?

Dans l’épiderme, elle est un puissant antioxydant qui préserve les cellules des dégâts induits par les UVA. Grâce à elle, la peau se défend mieux contre les radicaux libres, cause de vieillissement cutané.

Dans le derme, elle est nécessaire à la synthèse du collagène, principal constituant de la peau. Si elle vient à manquer, le tissu cutané se détériore.

Or, l’équipe Biologie cutanée que dirige le Pr Humbert au sein de l’unité Inserm U645 a montré que nous avons deux fois moins de vitamine C dans la peau à 60 ans qu’à 20 ans.

La vitamine C est utilisée par les labos comme actif anti-âge

Les laboratoires se sont donc mis à l’utiliser comme actif anti-âge. Et ça marche.

« La vitamine C en application topique diminue les signes du vieillissement à la surface de la peau et stimule la synthèse de collagène de près de 25 % au niveau du derme », explique le Pr Humbert. Elle est active sous sa forme “lévogyre” (cette forme existe dans la nature) à une concentration d’au moins 5 %.

« Son plus gros problème est son instabilité », précise Christine Lafforgue, cosmétologue et maître de conférence à l’Université Paris-XI. C’est pourquoi un cosmétique avec de la vitamine C efficace et stable coûte un certain prix. Pour nous, elle décode les valeurs sûres et les nouveaux produits.

Sélection de produits à la vitamine C

Le sérum Flavo-C d’Auriga international contient 8 % de vitamine C libre.

La crème Liftactiv CxP de Vichy joue la carte de la vitamine C en libération continue, inspirée des médicaments à libération prolongée.

.

Le Fluide énergisant lumière Activ Eclat de Gatineau apporte une vitamine C encapsulée dans des sphères de collagène pour la protéger de l’oxydation.

contre les radicaux libres. L’idéal pour un soin de jour. Environ 39 € les 30 ml.

Le soin éclaircissant contour des yeux Shiseido White Lucency cible les taches brunes et les taches de rousseur.

 

Read More

L’épilation laser des lèvres supérieures, quand le faire? | Dr bentoumi

La bouche, son sourire, pour être remarquables répondent à des critères de beauté simples et codifiés.

Les lèvres bien ourlées doivent avoir un volume proportionné, une hydratation suffisante pour ne pas être « plissées » ou gercées. La lèvre blanche l’encadrant ne doit pas être ridée et les dents doivent être blanches et alignées. Même si tous ces éléments sont réunis, une pilosité visible est aujourd’hui considérée dans notre culture comme rédhibitoire ! Pour remédier à cette disgrâce, nous bénéficions de techniques efficaces adaptées à chaque cas. Avant de l’éliminer, nous vérifierons qu’elle ne correspond pas à un des symptômes d’une pathologie comme l’hirsutisme ou l’hypertrichose auquel cas nous pratiquerions les bilans nécessaires pour traiter d’abord sa cause le plus souvent hormonale. Une consultation préalable est donc recommandée.

 

Quel arsenal thérapeutique ?

  • Les lasers choisis lorsque la pilosité est sombre et dense.

On utilisera un laser NdYag pour les peaux foncées, un Alexandrite, une diode ou une lampe flash pour les peaux claires. Nous informerons la patiente des risques de ces techniques en particulier des stimulations paradoxales. Pour éviter ce risque, nous délimiterons les zones interdites dites « à risques » sur lesquelles nous ne passerons évidemment pas le laser. Les séances sont pratiquées après avoir démaquillé la peau, enlevé le rouge à lèvres.
Nous protégerons l’éventuel tatouage qui ourle la bouche sinon, nous pourrions le brûler et laisser une cicatrice définitive. Pas d’épilation à la cire ou pince les 3 semaines précédant la séance, pas de rasage sur le visage avant la séance, pas de bronzage ni d’autobronzant ni de prise de colorant comme les bêta carotènes depuis 2 mois. 

Des systèmes de refroidissement propres à chaque laser permettent de protéger l’épiderme de la chaleur du rayonnement évitant brûlures et cicatrices. Après la séance, la peau est rouge, un peu boursouflée durant une petite heure mais parfaitement camouflable par un maquillage adapté. Les suites sont simples avec crème apaisante si nécessaire pendant les 2 jours suivants. Les poils sont éliminés durant la séance et il faudra en moyenne 3 à 5 semaines pour qu’apparaisse une nouvelle pilosité.

Une séance suivante est alors pratiquée. Les poils au fil des séances deviennent plus clairs, plus fins, moins nombreux. Les inter- valles de repousse, donc de séances, sont de plus en plus longs. Les opérations sont répétées jusqu’à leur disparition définitive. Il arrive fréquemment qu’en cours ou fin de traitement le laser ne soit plus une bonne indication (poils trop fins, trop clairs ou trop peu nombreux). On proposera dans ce cas de terminer l’épilation par des séances d’épilation électriques.

  • L’épilation électrique.

Elle se pratique avec des aiguilles à usage unique qui servent de vecteur a un courant électrique, cette technique détruit chaque poil un par un de façon définitive au fil des séances.

Pratiquée depuis plus de 30 ans, elle a largement fait preuve de son caractère définitif. Aujourd’hui les appareils de plus en plus performants laissent des suites le plus souvent très discrètes. Destinée à toutes les pilosités disgracieuses, elle élimine sans risque de stimulation les poils de tout type, de toutes les régions du visage. Hormis l’interdiction de travailler sur une peau altérée, l’épilation électrique peut être pratiquée sur tous types de peaux bronzées ou non.

La sensation de piqures d’aiguilles chaudes la rend plus désagréable et l’on pratiquera souvent, lorsque c’est possible, quelques séances de laser pour diminuer la densité avant de passer à l’épilation électrique. Le coût de chaque séance est moins élevé que celui du laser (60 € contre 90 € en moyenne).

A côté de ces deux techniques médicales, existent de nombreuses méthodes d’épilation pratiquées par la patiente ou l’esthéticienne (cire, décoloration, pince, fil, sucre, crèmes épilatoires, rasages,« home device »). Nous ne conseillerons jamais assez de consulter préalablement un spécialiste afin de recevoir toutes les informations concernant la meilleure méthode adaptée à chaque cas.

Toute épilation laser ou lampe du visage est un geste médical qui devrait être pratiqué par un médecin ou son assistante sous sa stricte surveillance et certainement pas à la chaîne comme dans ces centres qui n’ont plus que leur nom de «médical»…

En  savoir plus sur le Docteur Isabelle Catoni

Dermatologue diplômée de la faculté de médecine de Paris, ex attachée des hôpitaux de Paris, membre du bureau du Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues (SNDV) membre du conseil scientifique du Groupe Laser (GL) et du Groupe de Dermatologie Esthétique et Correctrice (gDEC) de la Société Française de Dermatologie (SFD), membre du bureau de la Société Française de Dermatologie Chirurgicale et Esthétique (SFDCE ), membre du comité scientifique de la Société Avancée de Médecine et Chirurgie Esthétique et Plastique (SAMCEP), coordinateur scientifique de nombreux congrès internationaux (EMAA, AMEC, AMWC, FACE 2 F@CE), coordonatrice et enseignante du Diplôme Inter Universitaire (DIU) des lasers en dermatologie angiologie et chirurgie réparatrice pendant 12 ans et du DIU des actes esthétiques dermatologiques : règles de l’art et vigilance.

 

Read More

Le photorajeunissement cutané

Qu’est-ce que le photo-rajeunissement ?

En médecine esthétique, le photorajeunissement est une technique de soin non-invasive utilisant la lumière forte pour traiter, corriger et améliorer la texture de la peau et sa pigmentation. Elle atténue aussi les fines ridules. Les appareils utilisés sont des lumières intenses pulsées (lampe IPL ou lampe flash) et certains lasers non ablatifs.

Il est possible d’avoir des résultats du photo rajeunissement (ou photoréjuvénation) avec des traitements par lasers abrasifs ou des peelings mais ce sont des traitements plus lourds.

Le photorajeunissement n’implique pas une désocialisation, ses complications sont exceptionnelles si elle est bien employée et les effets secondaires mineurs. C’est un traitement de médecine esthétique facile à suivre, même en travaillant.

En quoi le photorajeunissement va m’aider ?

Avec l’âge et les expositions au soleil répétées, le renouvellement des cellules de votre peau est ralenti. La conséquence directe est que votre peau se ternit. Des tâches brunes, des ridules ainsi que d’autres symptômes liés au vieillissement cutané commencent à apparaître.

Ces symptômes de vieillissement de la peau sont très souvent situés au niveau du visage, du cou et également au décolleté et sur les mains.

En photorajeunissement, la lumière forte est pulsée sur les zones que vous souhaitez traiter. Ceci va permettre – sans abîmer la surface de la peau – de chauffer cette dernière pour stimuler la production du collagène sans pour autant entraîner le derme dans un processus de cicatrisation. De plus, les dépôts pigmentaires disséminés et les taches brunes liés au vieillissement seront une des cibles principales de cette lumière.

Quelles zones peuvent être traitées ?

IPL pour le visage et cou

Vous pouvez faire traiter votre visage ou votre cou pour :

– Un lissage de la peau afin d’apporter un coup d’éclat du teint (effet de rajeunissement cutané)
– Une réduction des ridules
– Une correction des pores dilatés
– Un raffermissement de la peau
– Suppression des imperfections et tâches du visage (taches brunes, rosacée, tâches solaires, télangiectasies, etc…)
– Suppression des vaisseaux capillaires dilatés (petits vaisseaux sanguins)…

Pour des mains vieillies, on va privilégier le photo-rajeunissement pour :

– Rajeunir par effacement des taches brunes
– Atténuer les plissures
– Raffermir la peau.

Vous pouvez traiter votre décolleté pour les mêmes raisons que les mains.

Les avantages du photorajeunissement

 

Il existe deux grands avantages à utiliser le photo-rajeunissement pour lutter contre le vieillissement cutané.

Le premier est qu’il s’agit d’une technique non invasivequi vous permet de pouvoir retourner travailler immédiatement après votre séance. Cela aussi évite une période dite “ d’exclusion sociale ” en cas de soin lourd et contraignant par la suite.

Le deuxième plus gros avantage est qu’avec l’utilisation du photo-rajeunissement et son ciblage précis des différents composants de votre peau (mélanine, sang et eau) vos cellules vont déclencher une nouvelle production de collagène qui est l’élément principal pour retonifier votre peau et lui permettre de retrouver son teint.

Lorsque votre peau se met à produire du collagène alors, elle sera moins marquée, le derme se retrouvera assoupli et sera également plus ferme.

Inconvénients, risques et contre-indications

Le photo-rajeunissement ne comporte pas d’inconvénients et peu de risques si ce soin est effectué par un praticien professionnel habitué. En utilisant notre outil de mise en relation entre patient et médecin esthétique, vous serez entre les mains d’un médecin certifié et respectant la charte éthique de l’AFME.

Effets secondaires

Une rougeur diffuse de la peau est habituelle et disparait en quelques minutes après la séance.

En cas de taches brunes, celles-ci vont foncer pendant 5 à 6 jours au bout desquels elles pèleront finement pour disparaître.

Contres indications du photorajeunissement

Dans tous les cas, il ne faut pas être bronzé(e) avant les séances de lumière pulsée. Il existe ensuite des contre-indications pour les problèmes suivants :

– Infection cutanée sur la zone ou les zones de traitements.
– Présence d’une lésion cutanée (vous devez demander à votre dermatologue si vous pouvez effectuer un tel soin esthétique)
– Maladie liée au collagène
– Peau noire
– Prise de médicaments photosensibilisants
– Traitement à base d’isotrétinoïne (si vous avez des doutes sur les médicaments que vous prenez fréquemment, consultez votre médecin traitant)
– Femme enceinte ou allaitante (par principe de précaution).

Quels types de lumière est utilisée pour ce soin de médecine esthétique ?

La lumière utilisée en photorajeunissement est produite le plus souvent par des lampes flash mais peut aussi venir de lasers. Plus précisément, la majorité des praticiens esthétiques utilisent :

– les lumières intenses pulsées (ou lampes flash)
– le laser Nd YAG
– le laser à colorant pulsé.

Comment se déroule une séance de photorajeunissement ?

La séance

Dans un premier temps, votre médecin esthétique va nettoyer votre peau. Si les zones de traitements ont du maquillage, alors il faudra l’enlever. Nous vous conseillons de venir démaquillée afin de faciliter le travail du médecin.

La séance dure en moyenne 30 minutes et il est nécessaire d’effectuer 1 séance toutes 2 à 4 semaines pour un total de 6 séances maximum. Au début de chaque séance, le médecin esthétique va appliquer une couche de gel frais sur les zones qui seront traitées.

Le soin va s’effectuer via l’intermédiaire d’une pièce à main. Le contrôle de la profondeur d’action et de l’intensité de la lumière est contrôlé par un programme informatique qui va faire varier l’énergie émise, la densité du spot de lumière, sa fluence…

Il est possible de ressentir une sensation de picotement ou d’échauffement mais elle est supportable sans crème anesthésiante.

Nous attirons votre attention sur les consignes de sécurités lors de la séance. Votre praticien doit vous fournir une protection des yeux (surtout s’il s’agit de laser). L’opérateur porte une paire de lunettes protégeant ses yeux.

Pourquoi autant de séances ?

L’intérêt d’effectuer plusieurs séances espacées de plusieurs jours pour le patient est d’éviter toute désocialisation et d’établir une répartition de la charge du traitement afin d’avoir une amélioration progressive et non-handicapante. Ceci permet de diminuer les effets secondaires pour pouvoir retourner travailler ou effectuer vos activités le jour même.

Bien évidemment, le nombre de séances varie en fonction de l’état de vieillissement de votre peau.

Suites post-séances

Après votre séance de photo-rajeunissement, vous verrez que votre peau (derme) deviendra légèrement rosée ou rouge. Aucun pansement ne sera nécessaire. Vos rougeurs disparaîtront très rapidement, dans plus de 95% en moins de quelques heures. Vous pourrez reprendre le travail ou vos autres activités dès le lendemain sans aucun risques de complications.

Cependant, nous attirons votre attention sur le fait qu’il est nécessaire d’avoir une protection solaire 2 semaines avant ET après le traitement.

Il est également possible que vos taches pigmentaires ou des vaisseaux (capillaires) rencontrés par la lumière dégagée par l’appareil de photo-réjuvénation forme d’une manière temporaire quelques fines croutelles.

Photorajeunissement, quels résultats ?

Les résultats du photo-rajeunissement se font rapidement sentir et peuvent être très surprenants (dans le sens positif du terme). En effet, après vos premières séances, vous constaterez que l’apparence de votre couperose, les lentigos solaires ainsi que les ridules seront atténuées. La texture de la peau sera améliorée.

Vous verrez également que les dommages liés à l’exposition solaire sont très fortement amoindris jusqu’à devenir quasiment invisibles à la fin de vos séances. Ce traitement va également améliorer vos petites cicatrices d’acné, votre grain de peau sera affiné et vos pores resserrés. Il est même parfois possible d’améliorer les cernes foncés.

Après chaque séance, ces améliorations seront de plus en plus visibles avec notamment une peau plus claire, plus douce, plus lumineuse et surtout une couleur du derme plus harmonieuse.

 

Read More

solution contre les cheveux secs

solution contre les cheveux secs

Les cheveux sont des tiges pilaires inertes sur une racine vivante

Le cheveu sec est un problème de tige pilaire sèche

Limiter les causes

Shampooings agressifs et trop fréquents

Le lavage quotidien des cheveux avec autre chose qu’un shampooing doux pour lavage fréquent fragilise les cheveux et les rend secs.

Le soleil

Il faut éviter de trop exposer ses cheveux au soleil car ils se fragilisent

Les sèches cheveux, lisseurs et fers chauffants

L’utilisation de sèche-cheveux très chaud ou de lisseurs et défrisants peut endommager les cheveux et les rendre secs

Les anomalies métaboliques La malnutrition et la carence en fer sont une cause de fragilité des cheveux. De même, l’hypothyroïdie peut rendre les cheveux secs

Le médecin peut donc être amené à réaliser un bilan sanguin devant des cheveux devenus secs Renforcer les cheveux secs

Pour tenter de renforcer et nourrir les cheveux secs, on peut utiliser Avoir un régime équilibré, voire prendre des compléments alimentaires Il faut apporter des acides aminés soufrés et des vitamines, en ayant des apports équilibrés en légumes verts, poissons, volailles, œufs… Le médecin peut décider de vous donner des compléments alimentaires pour les cheveux le plus souvent pendant quelques mois Des shampoings pour cheveux secs  qui aident les cheveux à prendre du volume et contiennent généralement un baume protecteur

Le séchage doux à l’aide d’un sèche-cheveux réglé sur une température moyenne, en passant la main doigts écartés dans les cheveux

Read More

Comment s’épiler entre les sourcils? Alger Dr Bentoumi

Comment s’épiler entre les sourcils? Epilation entre les sourcils S’épiler entre les sourcils Les sourcils sont très sensibles et délicats. De plus, leur situation exposée sur le visage rend toute erreur d’épilation visible à tous durant plusieurs jours.

Il convient donc d’utiliser des techniques plutôt douces pour l’épilation des sourcils : 27/05/2018 EPILATION ENTRE LES SOURCILS : comment s’épiler entre les sourcils

– Epilation entre les sourcils à la pince à épiler :

L’épilation de la zone située entre les sourcils à la pince permet un travail n et une épilation peu traumatisante si elle est bien pratiquée. Comment épiler entre les sourcils à la pince à épiler? Il est important d’avoir un éclairage parfait et si possible un miroir grossissant La pince à épiler et la peau doivent être soigneusement désinfectées avant et après l’épilation entre les sourcils Il ne faut jamais insister si un sourcil ne vient pas à la pince au risque de provoquer un bouton, une plaie, une tache brune, une infection : mieux vaut attendre qu’il pousse un peu et y revenir Il ne faut pas exposer la zone entre les sourcils au soleil apres epilation au risque de voir apparaitre des taches brunes L’épilation entre les sourcils à la cire :

On peut épiler les sourcils avec de la cire, mais il faut utiliser de la cire tiède car la peau est trop fragile et trop sensible pour y appliquer de la cire chaude. Sans compter le risque de faire couler de la cire dans les yeux…

Epilation laser entre les sourcils

L’épilation laser peut être utilisée pour les sourcils.

Là encore la prudence est de mise car la zone des sourcils est très délicate et il faut éviter que le laser pénètre dans l’œil, au risque de faire des dégâts au niveau de la rétine notamment. Par ailleurs l’épilation laser est une technique d’épilation définitive, on ne peut pas revenir en arrière. Le patient doit raser la zone située entre les sourcils avant la séance- médecin protège les yeux du patient par des coques en métal et il dirige ses impacts vers le haut pour limiter le risque de diffusion du laser dans les yeux. Le laser est réglé sur des fluence sassez faibles et provoque une sensation de picotement à chaque passage Il faut plusieurs séances pour obtenir une dépilation de la zone Dangers de l’épilation entre les sourcils

Les sourcils sont très délicats et proches des paupières. On peut citer parmi les risques de l’épilation des sourcils : rougeurs et gonflements des sourcils persistant plusieurs jours voire semaines, les paupières gonflent très facilement, à la moindre inflammation dans leur proximité. L’épilation des sourcils, si elle est traumatisante, peut donc se compliquer de gonflement des paupières taches brunes, notamment sur les peaux mates ou en cas d’exposition au soleil après l’épilation plaies, boutons après l’épilation… risque d’infection en l’absence de bonne désinfection de la peau et du matériel d’épilation (staphylococcie maligne de la face, impétigo

Read More

Le point sur l’acné

L’acné se caractérise par une peau grasse (hyperséborrhée) et plusieurs types de lésions souvent associées. On distingue les lésions rétentionnelles (comédon ouvert ou point noir et comédon fermé ou microkyste), les lésions inflammatoires (papule, pustule et nodule), les kystes et les cicatrices qui peuvent être temporaires ou définitives. L’affection débute le plus souvent à l’adolescence et prend fin la plupart du temps avant l’âge de 25 ans.

L‘acné est une affection qui se prolonge le plus souvent pendant plusieurs années, en moyenne pendant 4 à 6 ans, mais parfois plus longtemps. L‘acné persistante à l’âge adulte n’est pas rare, surtout chez les femmes. Le dermatologue dispose d’un arsenal très efficace, mais un traitement prolongé et un suivi régulier sont toujours nécessaires pour obtenir des résultats satisfaisants.

Les traitements efficaces contre l’acné

Les Traitements locaux

Rétinoïdes : ils sont surtout efficaces sur les lésions rétentionnelles, on trouve la trétinoïne, l’isotrétinoïne et l’adapalène qui lutte parallèlement contre les lésions inflammatoires. Ces produits sont toujours irritants et doivent être appliqués avec précaution. L’application soit se faire le soir . Il faut appliquer très peu de produit et l’étaler sur l’ensemble du visage sans frotter la peau. Il faut éviter les zones sensibles (pourtour des yeux et de la bouche, cou). Il est toujours préférable de débuter le traitement un jour sur deux voir un jour sur trois pour habituer la peau. L’application d’une crème hydratante est indispensable le matin, surtout en début de traitement. Il faut suspendre le traitement quelques jours si la peau devient rouge, pèle ou s’il on a des sensations de brulures. Lorsque l’on supporte bien le produit un jour sur deux, il est possible de l’appliquer quotidiennement. Les rétinoïdes fragilisent la peau au soleil. Il faut donc utiliser un écran solaire le matin. Ce traitement est contre indiqué pendant la grossesse et l’allaitement.

Acides de fruits : les crèmes aux acides de fruits (15%) sont moins irritantes que les rétinoïdes mais ne sont pas remboursées par l’assurance maladie. Leur application provoque des picotements sans gravité et de courte durée. Les peelings à l’acide glycolique (en général une série de 4 peelingprogressivement de plus en plus concentrés en acide glycolique : 20 à 70%) complètent avantageusement le traitement.

Antibiotiques locaux : On peut utiliser l’érythromycine (Eryfluid®, Stimycine®, Erythrogel®) en gel ou en lotion ou la clindamycine (Dalacine T topic®). Ces produits contiennent de l’alcool et/ou du propylène glycol qui sont irritants. Le traitement antibiotique local s’associe parfois au traitement par rétinoïdes et/ou péroxyde Benzoyle ou à un traitement général.

Peroxyde de Benzoyle : le péroxyde de benzoyle existe en savon (Pannoxyl pain®), en crème et gel (Brévoxyl®, Cutacnyl®, Eclaran®, Pannogel®, Pannoxyl®, Effacné®). Les concentrations des produits varient de 2,5 à 10%. Le Peroxyde de benzoyle est efficace sur les lésions inflammatoires mais décolore les vêtements définitivement, il faut donc faire très attention lors de son application, nous recommandons son utilisation le soir avec une lingerie de couleur blanche. Il peut être associe aux rétinoïdes et/ou à un traitement antibiotique local ou général. Le péroxyde de benzoyle peut réagir au soleil. Il faut donc l’appliquer le soir et utiliser un écran solaire le matin. L’Épiduo® associe Adapalène et Peroxyde de Bebzoyle, avec une synergie des deux molécules.

Acide azélaïque (skinoren®) : l’acide azélaïque est modérément efficace  .


Les traitements par voie orale

Antibiotiques : Un traitement antibiotique prolongé  de 3 mois minimum est souvent nécessaire à la prise en charge de l’acné. L’acné n’est pas une infection, mais ces antibiotiques luttent  contre l’inflammation, ils sont prescrits à dose anti-inflammatoire qui est la moitié voire le quart de la dose antibiotique. Le dermatologue a le choix entre les cyclines et l’érythromycine. Les cyclines peuvent entraîner des troubles digestifs et  doivent  donc être absorbées au milieu du repas. Les cyclines réagissent au soleil, il faut donc utiliser un écran solaire toutes les deux heures. La survenue d’une allergie cutanée (urticaire) est possible. Les cyclines ne doivent pas être utilisées pendant la grossesse ni chez l’enfant de moins de 8 ans (risque de coloration de l’émail dentaire).

Gluconate de zinc (Rubozinc®, Effizinc®) : Son efficacité est modeste. Son utilité est limitée aux acnés légères, en complément des traitements locaux. La posologie est de deux gélules par jour le soir au coucher pendant trois mois.

La pilule Diane 35® et ses génériques: C’est un traitement hormonal antiacnéique réservé aux femmes. Il contient un oestrogène et un dérivé de la progestérone (acétate de cyprotérone), qui s’oppose à l’action des hormones androgènes (hormones mâles). Son effet sur l’acné  ne s’observe généralement qu’après plusieurs mois. Ce traitement ne peut plus être prescrit en France depuis mai 2013.

Isotrétinoine (Curancé®, Procuta®, Contracné®, Isotrétinoïne Teva®) : Un traitement par isotrétinoïne est souvent nécessaire si l’acné est sévère, si elle résiste aux traitements antibiotiques bien conduits pendant au moins trois mois ou perdure à l’âge adulte. L’isotretinoine diminue la production de sébum et normalise la kératinisation épidermique, elle est anti inflammatoire et réduit la prolifération de propioni bacterium acnes. La prescription d’isotrétinoïne est très réglementée car le médicament peut entraîner des malformations du foetus chez une femme qui le prendrait pendant une grossesse. La contraception est obligatoire chez la femme pendant le traitement par isotrétinoïne, elle doit débuter un mois avant le début du traitement et se poursuivre au moins un mois après. Un contrôle de l’absence de grossesse par un test sanguin mensuel est indispensable, il doit être fait au maximum trois jours avant la prescription et sept jours avant la délivrance du produit. La patiente doit signer un formulaire et être à même de bien comprendre les informations délivrées par le dermatologue. Le traitement peut rarement entraîner des complications au niveau cutané, oculaire, osseux, hépatique, rénal, allergique, métabolique, neurologique, psychiatrique. L’ isotrétinoïne comporte des effets indésirables obligatoires, ils sont en général facilement pris en charge par des mesures simples que vous indiquera votre dermatologue : le dessèchement de la peau et des muqueuses est traité par des crèmes adaptées. Un suivi médical régulier est indispensable (tous les mois chez les femmes, tous les trois mois chez les hommes). Il faut faire une prise de sang avant le début du traitement puis un mois après et ensuite tous les mois chez les femmes et tous les trois mois chez les hommes.


Les traitements physiques

Nettoyage de peau : le nettoyage de peau dermatologique est indispensable au traitement de l’acné ou prédomine les microkystes,il comporte une microincision de la surface de la peau puis une extraction des microkystes. Cet acte est un peu douloureux.

Laser Erbium à 1540 nm (Aramis Quantel) ou diode à 1450nm (Smoothbeam Candela®) sont parfois utilisés pour réduire les lésions inflammatoires de l’acné et réguler la sécretion de sébum. Le traitement par laser doit être répété (4 séances espacées de 3 semaines) avec éventuellement des séances d’entretien.

Diodes electroluminescentes (LED) : les lumières bleues (415 nm) et rouges (632 nm) peuvent être utiles au traitement contre l’acné efficace des lésions inflammatoires de l’acné si l’on veut éviter les antibiotiques.

Phothérapie dynamique : les lumières bleues et rouges utilisées en conjonction avec un photosensibilisant seront beaucoup plus efficaces sur l’acné.

Read More