Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

1er Centre Laser Médical & Esthétique Algérie

Le PRP

Injection d’extraits plaquettaires ou PRP

L’injection d’extraits plaquettaires ou PRP (plasma riche en plaquettes) permet d’améliorer la vitalité des tissus et de les réparer. En médecine esthétique, elle vise une régénération de la peau. Elle utilise un produit parfaitement naturel puisque autologue (provenant du sang du patient lui-même).

Méthode PRP : injection de plasma riche en plaquettes

Dans le sang, nous avons trois types de cellules: les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes qui baignent dans le plasma. Ici, seules les plaquettes sanguines nous intéressent. En médecine esthétique, on utilise les extraits plaquettaires concentrés autologues (provenant du patient) comme produit de réparation et de revitalisation.

Dans une prise de sang, il est facile de séparer ces éléments pour obtenir le plasma seul, enrichi en plaquettes. Celles-ci contiennent des facteurs de croissance, capables de revitaliser (voire régénérer) les tissus.

Quelles indications pour le PRP ?

Les facteurs de croissance libérés par les plaquettes sanguines agissent en stimulant la multiplication des fibroblastes et la fabrication du collagène. Il y a quatre indications principales :

La revitalisation ou régénération cutanée

Les facteurs de croissances contenus dans le plasma riche en plaquettes vont stimuler la microcirculation locale et la fabrication du collagène. La peau devient plus douce, plus tonique, comme rajeunie. Le teint est plus rosé, plus vivant. C’est un coup d’éclat et de bonne mine lorsqu’on traite un visage par micro-injections d’extraits plaquettaires.

Les cernes:

C’est assurément une indication phare. Le produit injecté a la couleur du plasma (jaune clair) et sa consistance est très fluide. Le résultat est régulièrement spectaculaire et naturel : éclaircissement des cernes qui paraissent ensuite moins marqués.

Les rides:

Une fois sous la peau, le P.R.P. (plasma riche en plaquettes), prend une consistance gélatineuse. Une trame de fibrine se crée qui va être colonisée par les cellules environnantes. Ainsi, le PRP va recréer du tissu vivant là où il est injecté. A la différence des gels d’acide hyaluronique ou d’autres implants injectables de comblement (qui déclenchent une réaction sur corps étranger avec une légère fibrose), le tissu restera souple dans le temps.

PRP et repousse des cheveux:

Les follicules des cheveux, quiescents sous la peau, peuvent être réveillés lorsqu’ils sont stimulés par l’injection de facteurs de croissance plaquettaires. Des repousses de cheveux et parfois une recoloration des cheveux blancs seraient possibles.

Cicatrices. Vergetures :

Déroulement des séances

Il suffit d’une prise de sang préalable (comme au laboratoire), suivie d’une centrifugation de 5 minutes. Les extraits plaquettaires sont alors prêts à être injectés. La séance totale dure de 30 à 45 minutes.

Entretien des résultats

Le protocole habituel comporte deux séances à trois mois d’intervalle et une séance d’entretien annuelle. Pour les cheveux, le protocole est un peu différent avec 4 séances à 15 jours puis entretien une fois tous les 2 à 3 mois, par exemple.

Résultats d’injection de plasma autologue

Les plaquettes ont des vertus revitalisantes connues et utilisées depuis de nombreuses années en chirurgie réparatrice, en rhumatologie et en dermatologie. Ce sont des cellules vivantes qui vont recréer du tissu vivant là où elles sont injectées. La peau devient plus douce et plus tonique. Le teint est plus frais et bénéficie d’un coup d’éclat.

Inconvénients et risques du PRP

Quelques rougeurs sont toujours possibles dans les heures qui suivent. Comme les extraits plaquettaires viennent du patient lui-même, le produit est 100% biocompatible: le risque d’intolérance est très limité ! Il vaut mieux prévenir néanmoins le médecin en cas de terrain allergique important.