Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

1er Centre Laser Médical & Esthétique Algérie

Traitement des Cicatrices au Laser

Plusieurs facteurs influencent le résultat cosmétique final d'une cicatrice :

sa cause (chirurgicale, médicale post-inflammatoire ou post-acné)
sa localisation,
le phototype du patient (les peaux mates cicatrisent moins bien que les peaux claires) ainsi que de nombreux facteurs individuels.

Toute cicatrice passe normalement par un stade hypertrophique (4°-8° semaine) :

rougeur, gonflement, induration de la cicatrice.
Cet état s’estompe naturellement au fil des mois.
Mais si cette hypertrophie dure au-delà d’une année, on parle de cicatrice chéloïde, dont l’évolution spontanée est incertaine.

Traitement des cicatrices au laser CO2 fractionné ablatif :

Quel que soit le type de cicatrice, dès la première séance, la cicatrice devient beaucoup moins visible. À l’issue du programme des séances recommandées par le médecin, vous observerez le gommage des cicatrices.

Notre centre laser médical et esthétique dispose des équipements les plus à la pointe de la technologie et de la sécurité. Nous ne déléguons aucun de ces actes. Tous les traitements sont réalisés par le médecin.

Les lasers fractionnés ablatifs sont classiquement des lasers de traitement du vieillissement du visage du décolleté, des cicatrices faciales et extra faciales. Ils peuvent également être utilisés dans certaines indications médicales ou en association à d’autres lasers. Ils sont une véritable innovation permettant d’obtenir de très bons résultats avec des suites minimalistes Moins agressifs que les lasers ablatifs conventionnels, ils fonctionnent en délivrant de multiples impacts microscopiques en laissant des espaces réservés de peau saine permettant une cicatrisation plus rapide et donc peu d’éviction sociale.

Les suites sont variables selon l’effet recherché, le laser utilisé et les paramètres appliqués.

Concernant les lasers fractionnés ablatifs, les suites sont corrélées à la force des paramètres utilisés

Si un simple effet ablatif superficiel est recherché (cicatrices superficielles, troubles pigmentaires et/ou ridules superficielles) les suites seront peu importantes (simple rougeur et effet peeling) pendant 3 jours.

Si un effet ablatif plus profond et un effet tenseur sont recherchés (rides plus profondes ou cicatrices) les suites seront plus importantes (rougeurs plus prononcées, gonflements, desquamation marron et croûtelles pouvant durer une semaine).

 

 

Déroulement de la séance

Protection des yeux par des lunettes ou coques. Traitement sur peau propre et sèche. Le balayage sous la forme de micro-impacts provoquera l’apparition de croûtelles qu’il ne faudra pas frotter. Le processus cicatriciel qui va durer de quelques jours à une dizaine de jours, laissera place à une roseur transitoire mais maquillable. L’estimation du résultat se fait entre 3 et 8 semaines après chaque séance mais l’amélioration peut se poursuivre jusque 3 à 6 mois. Les effets sont durables et additionnels. La sensation de chaleur peropératoire est fonction du paramétrage et de chaque patient. L’application d’une crème anesthésiante spécifique 1 heure avant la séance et l’usage d’un flux d’air froid pendant la séance est conseillé pour limiter celle-ci. La cicatrisation se fera avec ou sans pansement en appliquant une crème grasse souvent associé à la prise orale d’une prévention anti-herpétique. La séance dure de quelques minutes à 45 minutes selon la surface à traiter. En général, trois séances à 1 mois d’intervalle sont nécessaires.

Contre-indications non exhaustives

 – La Grossesse n’est pas une contre-indication absolue mais juste une précaution d’usage.

 – Les pathologies avec trouble de la cicatrisation (antécédents de chéloïdes, maladie du tissu conjonctif, diabète non équilibré, grand fumeur, prise de rétinoïdes, pathomimie …) sont à discuter au cas par cas. De même la présence de lésions cancéreuses ou précancéreuses devra faire l’objet d’une prise en charge rigoureuse dermatologique avant cet acte.

 – Un herpès avéré le jour et dans la zone du traitement doit faire repousser la séance

 – Par ailleurs, la liste de vos médicaments doit être absolument fournie à votre dermatologue.

Effets attendus et inattendus

La sensation de cuisson, l’œdème, la formation et la disparition des croûtelles selon un quadrillage et la disparition de la roseur seront fonction du paramétrage. Plus la puissance du laser, le temps de tir de chaque impact ou la multiplication des impacts seront élevés plus ces signes seront importants et long à disparaitre. La protection du soleil doit être totale tant qu’il y a des rougeurs mais une hyperpigmentation réactionnelle est possible dans les trois semaines. Des cicatrices, des hyperpigmentations, des infections ont été décrites, ce qui justifie toutes les précautions de votre part et le suivi par votre dermatologue.

 

Autres méthodes de traitement des cicatrices :

MASSAGE AVEC DES CREMES CICATRISANTES OU SILICONEES

Parfois associés à des crèmes éclaircissantes en cas de cicatrices pigmentées.

INJECTIONS INTRA-LESIONNELLES DE CORTICOIDES 

Pour les cicatrices hypertrophiques et chéloïdes

La CHIRURGIE

est parfois nécessaire pour réorienter la cicatrice, réalisée sous anesthésie locale, elle a pour but de retirer l’ancienne cicatrice et de la remplacer par une autre dont l’évolution sera surveillée (ré-excision et réorientation de l’axe des cicatrices). L’évolution de la cicatrice passe spontanément par une phase inflammatoire (2 à 3 mois) qui régresse progressivement. L’aspect définitif est visible en moyenne un an après l’intervention.

LASER VASCULAIRES :

Est indiqué pour les cicatrices chéloïdes et cicatrices hypertrophiques

PHOTOTHERAPIE LED

PEELINGS CHIMIQUES

RESURFACING LASER

 MICRONEEDLING  

des cicatrices d’acné pour stimuler la synthèse de collagène

 COMBLEMENT PAR L’ACIDE HYALURONIQUE

Pour les cicatrices déprimées (acné, autres)

 QUELQUE SOIT LA NATURE DE LA CICATRICE, LA PROTECTION SOLAIRE

Est primordiale ainsi que l’éviction de certains médicaments photo sensibilisants.