Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

1er Centre Laser Médical & Esthétique Algérie

Laser épilatoire chez l’homme

Le dos et la poitrine sont les zones les plus demandées pour cette épilation même si parfois
cette pilosité n’est pas si excessive que ça. On a aussi une demande non négligeable vis à vis
de la barbe et du cou.


Avant d’accepter de prendre en charge ces hommes, il faut bien leur expliquer que le résultat
sera médiocre au niveau du dos et qu’il faudra toujours pratiquer des séances d’entretien. En
effet on remarque quasi constamment du duvet (vellus) au sein des gros poils du dos et ce
duvet ne sera pas détruit par le tir laser. Au contraire il risque d’être stimulé et devenir un poil
terminal donc un gros poil. Le profil hormonal masculin a tendance à stimuler cette pousse de
duvet jusqu’à un âge avancé (la cinquantaine), ce qui explique les mauvais résultats à long
terme chez l’homme.


Par ailleurs les poils du dos sont implantés profondément car la structure cutanée est très
épaisse à ce niveau et il faudra privilégier l’usage d’un laser qui pénètre
profondément même s’il est moins efficace en terme d’absorption par la mélanine que les
classiques (Alexandrite et diode). On prendra ici un laser Nd ;YAG à pulses longs et on sait qu’il
faut plus de séances qu’avec un laser Alexandrite pour obtenir le même résultat (2 fois plus ?).
On voit bien que c’est compliqué et que la consultation pré laser demeure indispensable car
rien n’empêche un homme de succomber à cette technique à condition qu’il connaisse
parfaitement les limites de ce traitement chez lui. On gardera les mêmes paramètres que chez
une femme tout en respectant un délai de 2 mois entre chaque séance au niveau du dos. Pour
la poitrine on pourra alterner des séances de laser Nd ;YAG et d’Alexandrite car la peau est
moins épaisse à ce niveau mais les résultats à long terme seront aussi décevants.
Pour le visage c’est un peu différent car le duvet est quasi inexistant à ce niveau. Les résultats
seront meilleurs mais à condition d’accepter une repousse mitée (avec des zones sans poils)
inesthétique entre les premières séances. Il faudra ici rapprocher les séances (4 semaines) et
parfois utiliser le laser Nd ;YAG au niveau du menton car là aussi les poils sont implantés
profondément.


Ne pas oublier que c’est assez douloureux au niveau du visage et qu’on est souvent amené à
travailler avec une crème anesthésiante. Certains hommes ne demandent que la zone de
transition entre la barbe et le torse car il existe une gène avec le port serré de la chemise
(cravate) et une simple diminution de la densité et du diamètre des poils leur suffit. On peut
aborder le problème des pseudo folliculites de la barbe chez les phototypes foncés avec
des poils crépus qui ne demandent pas d’épilation durable mais seulement une disparition de
ces pseudo folliculites par diminution de la taille du poil de la barbe. Ici les résultats sont
remarquables avec le laser Nd ;YAG même en utilisant des puissances faibles afin de rendre
cette séance peu douloureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!