Centre Laser Medical & Esthetique Algerie

1er Centre Laser Médical & Esthétique Algérie

SCLEROSE DES VARICES ET VARICOSITEES

Cette technique vise à atténuer ou faire disparaitre les petits vaisseaux disgracieux des jambes : appelés varices réticulaires (varices < 3 mm de diamètre) et varicosités bleutées et rouges. Elle consiste en l’injection de produits sclérosants dans le vaisseau.

Méthode : la sclérothérapie (traitement par sclérose)

Le traitement de référence des varicosités est la micro-sclérothérapie. Le but est d’amener (par l’intermédiaire d’une aiguille) au contact de la paroi de la micro-veine un principe actif sclérosant, le plus souvent liquide. Ce produit va irriter la paroi de la veine créant une réaction spécifique de fibrose (ou de sclérose) consistant à obstruer progressivement la micro-veine. C’est une action de sclérothérapie chimique. On utilise en France essentiellement 2 produits : le Sclérémo° (peut-être le plus efficace, mais douloureux) et l’Aetoxysclérol°.

La forme « micro-mousse » de ce dernier est parfois utilisée. Certains l’emploient d’emblée mais la prudence s’impose car le risque de pigmentation après sclérothérapie à la mousse n’est pas négligeable.

Il faut plusieurs séances d’injections le plus souvent pour arriver à une sclérose progressive des vaisseaux, quelle que soit la méthode.

Aujourd’hui, cette technique par injection (sclérose chimique) peut être supplée par le laser et par la thermo-coagulation (radio-fréquence).

Déroulement d’une séance de sclérose des vaisseaux

En phlébologie esthétique, on utilise surtout des produits doux pour éviter les risques de pigmentation inhérents surtout aux scléroses de grosses veines avec des produits forts.

Le médecin injecte chaque varicosité et va traiter des petits tronçons de quelques centimètres à la fois. Il est possible de traiter ainsi toute une zone à chaque séance. L’activité sportive est déconseillée pendant 48 heures et l’exposition solaire pendant quelques jours uniquement.

Durée d’une séance de sclérothérapie

Pour traiter une zone, il faudra 4 à 8 séances de 15 minutes en moyenne. L’effet est progressif. De préférence, il faut espacer les séances de 15 jours pour la même zone, au minimum.

Avantages

C’est une méthode peu douloureuse, simple et peu coûteuse. Elle a fait ses preuves depuis des dizaines d’années.

Inconvénients et risques de la sclérose esthétique

Le nombre de séances d’injections sclérosantes à faire pour améliorer une zone qui présente des vaisseaux dilatés est assez important.

Les résultats peuvent beaucoup varier selon l’habileté, l’expérience et la dextérité du médecin opérateur. C’est une technique délicate demandant de la précision. Les résultats dépendent aussi du type de varicosités et du stade évolutif de la maladie veineuse.

Les risques sont principalement de deux types :

  • apparition de nouveaux vaisseaux, généralement par mauvaise stratégie de traitement (par exemple omission de traiter d’abord une veine plus importante à l’origine des plus petites)
  • problèmes de pigmentation post-inflammatoires, soit par injection hors du vaisseau, par produit trop fort ou trop dosé, ou sur les peaux métisses, asiatiques ou très mates.

Les vaisseaux peuvent, en outre, réapparaître plus tard en se reperméabilisant et en laissant à nouveau circuler le sang. Ceci est le cas quelle que soit la méthode (micro-sclérothérapie, laser, radiofréquence…). La sclérose des vaisseaux est rarement définitive. Il faut entretenir les résultats. Une surveillance annuelle est recommandée.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!